Portrait inspirant

Portrait de Mélissa Wilpotte, destination wedding planner

Si vous avez suivi ma visio-conférence le 02 février dernier avec le Wedding Club Business, vous savez que j’aime provoquer les belles rencontres. Et Mélissa en fait partie ! Eh oui, la première fois que je l’ai abordé, ce n’était pas anodin, j’avais repéré son travail et j’admirais déjà son univers et son parcours. J’y suis donc allée au culot, et je lui ai proposé de l’interviewer. Un peu plus d’un an plus tard (eh oui, on peut dire qu’on a pris notre temps), elle m’a fait l’honneur de répondre à mes questions.

Si tu ne connais pas encore Mélissa, je peux te dire que c’est une vraie bordelaise (oui oui, elle dit « chocolatine » !), elle a 35 ans, est maman de deux enfants et est entrepreneuse avec une activité de destination wedding planner.

Son agence « Du rêve à la réalité » est née en 2017, à la suite de plusieurs années dans l’événementiel et de son envie depuis toujours d’être indépendante. Cette agence elle l’a définit comme son troisième bébé, elle représente qui elle est et son univers. Un univers plutôt raffiné, clair, moderne et qui touche à la mode. C’est un monde qu’elle aime depuis toujours. Mélissa se proclame ainsi fashion addict !

Crédit photos : Marine Monteils

Que faisais-tu avant de te lancer dans le mariage et comment t’es-tu lancée ?

Avant d’être dans le mariage, j’ai fait un BTS tourisme en alternance, qui m’a amené à travailler dans l’hôtellerie et la création de séminaires… Je suis devenue maman et j’aspirais à une vie plus posée avec des horaires plus souples, donc j’ai décidé de me lancer dans un univers plus administratif mais il me manquait vraiment quelque chose.

Donc je pense que le fait d’avoir 30 ans a été un déclic, la vie et ses aléas aussi ont fait que je ne voulais plus piétiner professionnellement et m’affirmer complètement donc je me suis lancée dans ce gros projet.

As-tu suivi une formation d’organisation de mariage ou plus largement d’événementiel ?

Oui, j’ai suivi plusieurs formations de perfectionnement du métier et de ses ressources avec Muriel Saldalamacchia Academy. J’ai été certifiée Destination Wedding Planner.

D’après toi, qu’est-ce qui fait le succès de ton agence ?

L’authenticité et l’engagement personnalisé que j’accorde à mes clients. Je leur apporte de la qualité et de l’humain. Rester moi-même, être à leur écoute et combiner nos idées, ambitions et univers est essentiel pour moi.

Te souviens-tu du tout premier contrat que tu as signé ?

Le tout premier était pour la famille comme souvent d’après ce que j’entends autour de moi. Mais j’étais complètement impliquée dedans, je les considérais comme des clients inconnus et je leur ai apporté toute mon expertise. Tout le monde était ravi et a aimé justement ce côté professionnel que j’ai su garder.

Portrait de Mélissa Wilpotte, destination wedding planner / Interview Wedding by Fabiola / Photo Vincent Almouzni

Crédit photo : Vincent Almouzni

Quelle est la plus grande difficulté à laquelle tu as dû faire face au début ?

Me créer un réseau. Quand tu débutes, tu ne connais personne…

Quel conseil aurais-tu aimé recevoir à tes débuts ?

J’ai entendu plus des « bon courage », « c’est un monde de requins » ou « encore une wedding planner ! » que des mots apaisants et d’encouragement. J’aurais aimé recevoir de vrais conseils, que j’ai eu quelques temps après par Muriel Saldalamacchia justement. J’aurai aimé qu’on me dise l’importance de trouver son client cible, d’avoir son propre univers, de créer son réseau…

Portrait de Mélissa Wilpotte, destination wedding planner / Interview Wedding by Fabiola / Photo Vincent Almouzni

Crédit photo : Vincent Almouzni

Ta plus grande fierté dans ton parcours ?

De voir mon agence continuer d’évoluer et d’être recommandée par des lieux de réception ou d’autres prestataires.

Aujourd’hui où en es-tu ? Combien de mariages as-tu organisé/coordonné/décoré… ?

Après 3 ans et demi, je suis à 27 couples que j’ai accompagné. Je n’avais jamais compté jusqu’à répondre à ton questionnaire, ça me fait très bizarre du coup…

Quelle sera la prochaine étape ? Comment va/peut évoluer ton agence ?

C’est secret, non ? Il faut rester connecté pour le découvrir 🙂

Et dans 10 ans, où seras-tu ?

Toujours à Bordeaux à manger mes chocolatines ah ah ah. Je serai toujours destination wedding planner avec des mariages sur d’autres continents, des franchises peut être, des salariés et encore beaucoup d’autres projets secrets…

Portrait de Mélissa Wilpotte, destination wedding planner / Interview Wedding by Fabiola / Photo Julien Laurent Georges

Crédit photos : Julien Laurent-Georges

Quel type de prestations proposes-tu et à quelle cible t’adresses-tu ?

Je propose l’organisation de mariage à une clientèle principalement étrangère ou à des français résidents à l’étranger.

Comment choisis-tu les prestataires avec qui tu travailles ?

Selon les souhaits des clients de ce qu’ils veulent comme type de prestations pour leur mariage, selon le budget et les tempéraments des prestataires qui peuvent s’entendre ou non avec les clients.

Où puises-tu ton inspiration ?

Instagram principalement et Pinterest. Je regarde aussi beaucoup les magazines de luxe pour m’inspirer niveau tendance.

Ce que tu préfères dans ton métier de wedding planner ?

Organiser mais vraiment organiser à chaque fois un nouveau chapitre. Organiser c’est en moi et c’est toute ma vie, lol !

Ton plus beau souvenir de wedding planner ?

Le remerciement des mariés et de leurs proches, leurs mots pendant le mariage ou à la fin avant que je partes c’est très fort parfois.

Portrait de Mélissa Wilpotte, destination wedding planner / Interview Wedding by Fabiola / Photo Vincent Almouzni

Crédit photo : Vincent Almouzni

Arrives-tu à concilier vie pro et vie perso avec tes deux enfants ?

Oh yes ! Et j’adore ce rythme intense et dynamisant, c’est éreintant mais j’ai besoin de ces deux parties de ma vie pour avancer et grandir.

D’après toi, qu’est-ce qui fait ta singularité dans ce métier ? Pourquoi les couples font appel à toi et non à une autre agence ?

Pour ce que je dégage. Il faudrait leur demander à eux, mais certains me disent en me choisissant que c’est mon approche ou mes visuels Instagram qui leur ont plu. Des mariées me disent se reconnaitre niveau tendance en moi.

Portrait de Mélissa Wilpotte, destination wedding planner / Interview Wedding by Fabiola / Photo Maine Monteils

Crédit photos : Marine Monteils

Wedding planner ou wedding planneuse ? Ah ah ah planner of course !

Si tu n’étais pas wedding planner, tu serais… actrice ! Un métier dont je rêve depuis toute petite.

L’indispensable pour un mariage réussi c’est… moi ! Non plus sérieusement, c’est une entente mutuelle entre les mariés, les prestataires et moi, une réelle collaboration.

Pour être une bonne wedding planner il faut… être patiente, déterminée, à l’écoute, organisée, toujours garder le sourire et l’optimisme.

L’outil indispensable à toute wedding planner ? Un ordinateur !

La chose la plus folle que tu ais faite pour tes mariés ? Rien de particulier, rien qui me vient en tous cas.

Wedding planner c’est… comme dirait certains, être un chef d’orchestre.

Auteur

Fabiola
fabiola@weddingbyfabiola.fr
Véritable passionnée de mariage depuis l’enfance, j’ai débuté ma carrière dans ce bel univers en tant que wedding planner, jusqu’à ce qu’un des couples dont j’organisais les noces me demande de les unir... Aujourd'hui, je suis officiante de cérémonie laïque, auteure de guides et formatrice de professionnels du mariage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.